Dix sept ans d'expérience en Inde d'une plateforme de télémonitoring pour le télésuivi des patients atteints de diabète de type 2

Kesavadev J1, Saboo B2, Shankar A1, Krishnan G1, Jothydev S1.Telemedicine for diabetes care: An Indian perspective - feasibility and efficacy. Indian J Endocrinol Metab. 2015 Nov-Dec;19(6):764-9. doi: 10.4103/2230-8210.167560

En Inde, la pratique habituelle chez les patients diabétiques est une consultation médicale une fois par trimestre pour ajuster les posologies des traitements antidiabétiques en fonction des données cliniques et résultats biologiques.  Le Centre de recherche sur le diabète, situé à Jothydev dans le Trivandrum en Inde du Sud, expérimente depuis 1998 une plateforme de telemonitoring appelé "système de gestion de télésuivi du diabète" (DTMS ®).

Cette plateforme comporte cinq volets :

  • Un logiciel personnalisé de gestion informatique des dossiers médicaux  avec plusieurs interfaces utilisateurs,
  • Un système d'aide à la décision mis au point par une équipe pluridisciplinaire (médecins, infirmières, diététiciennes, éducateurs spécialisés dans le diabète, pharmaciens et psychologues),
  • Un système de télécommunication utilisant le téléphone, les E-mails ou internet (site Web sécurisé),
  • une pratique personnalisée de la télémédecine  assurant l'autonomie, l'éducation et le dépannage technique,
  • la participation du pharmacien pour assurer la compatibilité des traitements multiples dans le diabète, la plateforme DTMS ® étant reliée à la pharmacie hospitalière.

Grâce à une interface conviviale et personnalisée pour l'ensemble des utilisateurs, DTMS@ délivre des conseils sur les doses de médicaments, sur l'alimentation, le mode de vie, etc. Les doses d'insuline et d'antidiabétique oral sont ajustées, non pas à partir d'un algorithme standard, mais selon des caractéristiques propres au patient. Cette plateforme assure une prise en charge personnalisée du diabète. Par rapport à la prise en charge traditionnelle qui repose seulement sur un ajustement des doses à partir du contrôle de la glycémie à jeun et "postbreakfast" lors de la consultation trimestrielle, la plateforme assure un suivi régulier 24h/24.

Dans plusieurs reports précédents, les auteurs ont montré que le programme de télémédecine DTMS® permettait d'atteindre un excellent contrôle glycémique, notamment avec une incidence  faible d'hypoglycémie. Ce succès résulte de plusieurs raisons. Chaque téléconsultation offre l'opportunité de poursuivre l'éducation du patient diabétique et de juger du respect des traitements prescrits. Les téléconsultations offrent non seulement la possibilité pour le médecin d'affiner le traitement, mais donne aussi aux patients celles de développer une plus grande sensibilité aux enjeux du traitement et du régime alimentaire, et d'acquérir des connaissances sur leur maladie grâce aux échanges avec les diététiciennes, les infirmières et les éducateurs spécialisés dans la maladie diabétique.

Ainsi le suivi régulier par télémédecine s'appuyant sur l'autosurveillance glycémique permet un ajustement progressif et régulier de doses thérapeutiques, tout en réduisant le risque d'hypoglycémie. Les patients inscrits au système DTMS@ ont eu de très rares accidents d'hypoglycémie graves, malgré la réalisation des objectifs du traitement. Cette méthode progressive et l'accompagnement régulire permettent de surmonter le risque principal tout en assurant le plus strict contrôle de la glycémie. 

Dans une étude précédente, le coût/efficacité de DTMS® a été évalué chez 1000 patients pendant une durée d'au moins 6 mois. Le coût moyen par patient diabétique suivi par le système DTMS ® était de 9,66 dollars US par mois, sans prendre en compte les coûts des médicaments oraux et de l'insuline. L'efficacité et l'innocuité de ce programme de télémédecine ont aussi été évaluées. Il y avait une réduction statistiquement significative des valeurs biologiques et cliniques suivantes : le profil lipidique, la créatininémie, la glycémie à jeun, la pression artérielle et l'indice de masse corporel. Les patients avaient une réduction significative de l'HbA1c après 3 et 6 mois de mise en place du système DTMS@. La valeur moyenne de  HbA1c était de 8,5 % ± 1,4 % lors de la visite initiale et baissait à 6,3 ± 0,6 % à 6 mois (P < 0,0001). Aucune hypoglycémie n'était rapportée chez 84 % des patients. 

Il s'agit d'une étude rétrospective observationnelle où tous les patients admis se donnaient l'objectif d'atteindre un taux d'HbA1c inférieur à 6,5 % dans les mois qui suivaient leur inscription au système DTMS@. Bien qu'il y ait des coûts supplémentaires générés par le système de télémédecine, le temps gagné dans les déplacements pour des consultations physiques à la clinique, correspondant au modèle de prestation de soins traditionnels, générait des économies qui compensaient les coûts du traitement par télémédecine.

En outre, il est prouvé que le meilleur contrôle de la glycémie est rentable à long terme puisqu'il permet de retarder ou de prévenir les complications du diabète.

Tout patient diabètique indien peut ainsi profiter du programme DTMS ®, avec pour seul  pré-requis de posséder un téléphone standard ou un téléphone cellulaire. Le patient économise du temps et et de l'argent, et améliore son confort de vie au domicile ou sur le lieu de travail. Cela se traduit par plusieurs années de vie de qualité et de rapport coût-efficacité en faveur de la télémédecine.

Aujourd'hui, le défi majeur pour une utilisation généralisée de DTMS ® est de trouver un mode de financement pérenne de ce programme de télémédecine

Commentaires 

Ce retour d'expérience est intéressant à plus d'un titre. D'une part, l'accent est mis sur la coopération pluriprofessionnelle dans le suivi d'une maladie chronique comme le diabète, optimisée par cette plateforme et les objets qui y sont connectés. la plateforme DTMS@ est un modèle pour le télémonitoring personnalisé des maladies chroniques. D'autre part, il s'agit d'une étude observationnelle sur plus de quinze ans qui apporte des réponses positives sur le "coût-efficacité" de cette nouvelle organisation professionnelle. Enfin, et c'est une leçon pour les pays européens, le modèle économique pérenne d'une organisation de télémédecine qui serait offerte au plus grand nombre de diabétiques indiens (plus de 60 millions de patients diabétiques en Inde) n'a pas encore été trouvé après 17 ans d'une expérience qui a démontré des résultats extrèmement positifs du système de télémédecine.