Les sociologues vont aider les médecins à conduire un interrogatoire lors de téléconsultations réalisées par vidéotransmission

Le livre que vient d'écrire Alexandre Mathieu-Fritz est l'aboutissement d'un long travail commencé en 2008 avec Pierre Espinoza, pionnier du programme Télégéria entre l'hôpital Georges Pompidou et l'Ehpad Vaugirard à Paris.

Ce sociologue a choisi la télémédecine, et plus particulièrement la téléconsultation, comme thème de recherche sociologique sur l'impact de l'écran ou le numérique en général, considéré comme des artéfacts dans la relation du médecin avec le patient et dans la relation de soin. Alexandre Mathieu-Fritz a rejoint la Société Française de Télémédecine en 2014.

Son modèle théorique d'analyse s'inscrit dans le domaine de la sociologie des groupes professionnels et s'inspire du courant "interactionniste" et de la sociologie de l'activité. Il conçoit de façon originale les transformations des activités de travail comme étant à l'origine de nouvelles dynamiques professionnelles....

Il est impossible de résumer la richesse d'un ouvrage de plus de 300 pages. Il fera indiscutablement parti de la formation des futures générations de médecin qui sortiront des facultés en 2030. Grâce à cet apport des chercheurs en sociologie, les pratiques de télémédecine et du télésoin seront de grande qualité !

20 février 2011